SERVICE CONSOMMATEUR 01 60 26 60 70

Hachis végétal

AUX PROTÉINES DE POIS CUISINÉ À LA TOMATE

Le traditionnel hachis parmentier revisité dans une version garantie sans protéines animales grâce à une farce végétale associée à une onctueuse purée et à une sauce aux petits légumes. Un repas complet, gourmand et 100% végétarien directement dans votre assiette !

300g

Ingrédients

  • Pommes de terre précuites 40 %
  • Eau
  • Protéines de pois 9%
  • Tomates 8%
  • Oignons
  • Carottes
  • Navets
  • Concentré de tomate 1,5%
  • Huile de colza
  • Arômes naturels
  • Sel
  • Oignons déshydratés
  • Fibres de pois et amidon de pois
  • Ail en poudre
  • Epices.

Total légumes mis en oeuvre: 17%.

Valeurs nutritionnelles

  • Energie 374 kj / 89 kcal
  • Matières grasses 2,5g
  • (dont acides gras saturés) 1,1g
  • Glucides 10g
  • (dont sucres) 1,2g
  • Fibres alimentaires 1,8g
  • Protéines 5,4g
  • Sel 0,83g

Nos engagements

  • 100% végétal
  • Sans viande
  • Source de protéines
  • Sans huile de palme
  • Teneur en sel limité à 1%
  • Pauvre en matières grasses
  • Nutriscore A

L’histoire de la recette

C’est à Antoine-Augustin Parmentier, apothicaire, nutritionniste et hygiéniste de son état, que l’on doit le célèbre : Hâchis Parmentier. En 1756, quand la guerre de Sept Ans éclate, les Allemands nourrissent les prisonniers français, dont fait partie Antoine-Augustin Parmentier, de pommes de terre, alors très peu consommée et estimée en Europe. A la fin du conflit, il veut démocratiser l’usage de la pomme de terre afin de lutter contre les famines. Pour convaincre le roi et la cour, Parmentier va leur offrir un repas ne comportant que des plats à base de ce légume. La pomme de terre brille par ses nombreuses qualités et devient alors tendance. Parmentier invente alors plusieurs recettes pour l’accomoder dont celle du hachis qui portera alors son nom.

L’astuce de William

Rien de plus simple que notre assiette : réchauffez-là en 2 minutes au micro-ondes ou à la casserole (bain marie) pendant 12 minutes environ. C’est prêt !