SERVICE CONSOMMATEUR 01 60 26 60 70

Cassoulet Toulousain

1898

Notre fameux Cassoulet Toulousain s’offre une version traiteur aux belles saucisses de Toulouse et aux morceaux d’épaule de porc accompagnées des traditionnels haricots blancs, le tout délicatement cuisiné à la graisse d’oie, rehaussé d’une pointe subtile de tomate et saupoudré de persil.

840g
420g

Ingrédients

  • Haricots blancs précuits (33%)
  • Eau
  • Saucisse de Toulouse (16%) (viande de porc, gras de porc, eau, sel, épices, stabilisants: diphosphates, polyphosphates ; arôme naturel, boyau naturel) Epaule de porc traitée en salaison (10%) (épaule de porc, eau, sel, stabilisants : triphosphates, polyphosphates)
  • Graisse d’oie (3,5%)
  • Triple concentré de tomate
  • Persil
  • Arômes naturels
  • Sel
  • Epaississant : gomme xanthane

Viande d’origine Union Européenne.

Information allergènes : Traces de gluten, œuf, lait, céleri, moutarde, poisson, crustacés, mollusques.

Valeurs nutritionnelles

  • Energie 629 kj / 151 kcal
  • Matières grasses 8,2g
  • (dont acides gras saturés) 3,0g
  • Glucides 8,9g
  • (dont sucres) 0,8g
  • Fibres alimentaires 4,2g
  • Protéines 8,3g
  • Sel 0,80g

Nos engagements

  • Viande d'origine contrôlée UE
  • Sans exhausteur de goût
  • Nutriscore A
  • Sans conservateur
  • Matières grasses maîtrisées
  • Sans huile de palme
  • Boîtes en métal 100% recyclé et recyclable à l'infini
  • Teneur en sel réduite à 1%
  • Sans colorant

L’histoire de la recette

Le cassoulet serait né lors du siège de Castelnaudary pendant la guerre de Cent-Ans. Affamés, les soldats auraient eu l’idée de cuire une énorme potée, appelée estofat, mêlant haricots secs et viandes. On raconte que ce ragout serait la potion magique qui aurait permis de libérer la ville : une légende est née !

Dès le XVIIe siècle, les ménagères du Sud-Ouest prennent cette habitude de laisser mijoter dans la cheminée du gras de porc, de la couenne, des saucisses, des pieds de porc… qui se mêlent joyeusement aux haricots pour le plus grand plaisir de leurs familles.

Le mot “cassoulet” apparaît vraiment au XVIIIe siècle et se dit “caçolet” en occitan. Au XIXe siècle, un conflit surgit : toutes les villes revendiquent l’origine du cassoulet : Toulouse, Carcassonne, Castelnaudary, Narbonne, Pau, Montauban… Chacune propose sa recette de ce plat et toutes sont aussi savoureuses les unes que les autres !

Sa région

Il n’y a pas en effet un cassoulet mais bien DES cassoulets selon les origines et traditions de chaque région. En 1929, Prosper Montagné, célèbre chef cuisinier carcassonnais, reconnut la suprématie du Cassoulet de Castelnaudary : “Le cassoulet est le Dieu de la cuisine occitane. Dieu le Père est le cassoulet de Castelnaudary, Dieu le fils est celui de Carcassonne et le Saint-Esprit, celui de Toulouse”.

Chacune des villes ayant des coutumes pas toujours clairement établies de préférer certains ingrédients à d’autres. Parfois du porc, du canard, de l’agneau voire même de la perdrix rouge!

L’astuce de William

Pour la réchauffer, faites mijoter votre Cassoulet Toulousain à feu doux pendant 8 à 10 mn.

Mon astuce pour sublimer votre Cassoulet Toulousain, c’est de le faire gratiner au four. Saupoudrez votre plat de chapelure puis enfournez pendant 20 minutes. Parsemez de persil haché, accompagnez de quelques feuilles de salade et c’est prêt à déguster. Petits et grands s’en régaleront !